Début du contenu principal.

Le chemin de fer canadien



Train à VapeurAssister à la construction du chemin de fer transcontinental, c'est être le témoin de la naissance du Canada : en effet, au 19e siècle toute l'Amérique du Nord vit une métamorphose. Les immigrants, surtout européens, viennent s'y établir. Des villes naissent un peu partout. Grâce au train, les distances à parcourir sur la terre ferme en une journée ne se comptent plus en kilomètres mais bien en dizaines ou en centaines de kilomètres. La locomotive remplace les chevaux, les diligences cèdent progressivement la place aux voitures et aux wagons des trains. Désormais, tout est possible.


Des années 1600 au début des années 1800

En Nouvelle-France, les habitants se déplacent en bateau, en carriole ou en calèche. Les routes sont cahoteuses, boueuses, et généralement en très mauvaise condition. Et lorsque l'hiver arrive, les rivières glacées mettent fin à la navigation. La neige abondante isole les communautés.


Les grandes dates du chemin de fer canadien jusqu'en 1978

L'année 1836 marque un point tournant dans l'histoire du Canada avec l'inauguration de son premier chemin de fer public, près de Montréal, entre Saint-Jean-sur-Richelieu et La Prairie. Dès lors, on assiste à une accélération extraordinaire de la croissance du pays, et ce, sur tous les plans. Partout sur le continent, le train transporte des voyageurs et de grandes quantités de marchandises. Des villages se créent autour des gares. Des usines et des manufactures naissent dans des villes comme Montréal, Toronto et Vancouver. Ça fourmille d'activité.

Voici quelques-unes des grandes dates dans la chronologie des événements qui ont débouché, en 1977, sur la création de VIA Rail Canada.

1800 Vers la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle, on installe des rails de bois sur des plans inclinés pour faciliter le transport des marchandises : des funiculaires. Notamment au cap Diamant, à Québec pour y construire la Citadelle, la plus importante fortification construite au Canada sous le Régime anglais.
1825 Monde. Le 27 septembre, inauguration en Angleterre de la première véritable voie ferrée au monde. Elle relie Stockton à Darlington, près de Newcastle. Distance : 19 km.
1826 Les rails de bois de l'excentrique marchand James George, près de Kingsey Falls, au Québec, relient le site d'exploitation forestière à la rivière Saint-François, située six kilomètres plus loin. Les chariots, tirés par des chevaux, sont chargés de billes de bois.
1827 Le grand chantier de construction du canal Rideau, à Ottawa, entraîne l'installation de rails de bois pour permettre le transport de pierres entre la carrière de Hog's Back et Nepean.

D'une longueur de 202 km, le canal Rideau relie la rivière des Outaouais, à Ottawa, et le lac Ontario, à Kingston. La proposition de construire cet élément important d'une deuxième voie de communication à des fins militaires, entre Montréal et Kingston, date de la fin de la guerre de 1812. Près de 50 barrages sont nécessaires pour maîtriser le niveau d'eau des rapides sur les rivières Rideau et Cataraqui.
1830 Inauguration de la première ligne de chemin de fer industriel au Canada près de Pictou, en Nouvelle-Écosse.

Monde. Ouverture de la première ligne de chemin de fer public au monde, entre Liverpool et Manchester, en Angleterre. Distance : 51 km. C'est la combinaison des éléments « voie ferrée, traction à vapeur et régularité des horaires » qui définit le véritable départ du chemin de fer en tant que moyen de transport moderne.
1836 Inauguration de la première ligne de chemin de fer public au Canada, par la Compagnie du chemin à lisses de Champlain et du Saint-Laurent (Champlain & St. Lawrence Railroad), entre Saint-Jean-sur-Richelieu et La Prairie, au Québec. Elle relie Montréal à la vallée de la rivière Hudson et à New York via le Richelieu et le lac Champlain, améliorant grandement le commerce et le transport.

Au milieu du 19e siècle, les routes du Canada sont peu développées et ses voies navigables sont gelées jusqu'à cinq mois par année. La Compagnie du chemin de fer à lisses de Champlain et du Saint-Laurent, financée par des marchands montréalais, dont John Molson, doit servir de « portage » entre Montréal et le lac Champlain. Mais elle ne transportera que peu de marchandises. Le train roule sur des rails en bois avec des étriers en métal.
1852 Fondation de la compagnie du chemin de fer du Grand Tronc (Grand Trunk Railway Company), à Montréal. Pendant quelques décennies elle sera, et de loin, la plus importante entreprise du Canada.
1853 La compagnie du Grand Tronc établit les premiers services ferroviaires entre Montréal et Portland, dans le Maine, dont le port est ouvert à longueur d'année. Il s'agit de la première ligne transfrontalière de l'Amérique du Nord.
1856 Inauguration de la liaison ferroviaire Montréal-Toronto. La Compagnie du Grand Tronc ouvre à la Pointe-Saint-Charles, au sud-ouest du Vieux-Montréal, les plus importants ateliers ferroviaires du Canada, ce qui entraîne l'embauche de plus de 2000 ouvriers.
1860 En août, le fils de la reine Victoria, Albert Edward, prince de Galles et héritier du trône britannique, inaugure officiellement le pont Victoria, chef d'œuvre d'architecture dessiné par l'ingénieur Robert Stephenson. L'île de Montréal est enfin accessible par train.
1867 le 1er juillet naît la Confédération. En vertu de cette entente, les deux provinces maritimes d'alors, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, reçoivent la promesse qu'elles seront reliées par voie ferrée au Québec et à l'Ontario.
1869 À cette époque, environ 10 000 Métis, en majorité francophones et catholiques, vivent sur un territoire vaste et fertile sur les bords de la rivière Rouge. Mais le gouvernement fédéral y entreprend une colonisation par des anglophones de l'Ontario, sans égard aux droits ancestraux des Métis et des Amérindiens, qui soulève la colère des Métis. Ils mettent alors en place un gouvernement provisoire sous la direction de Louis Riel.
1870 Le 15 juillet, le Manitoba se joint à la Confédération et devient la cinquième province canadienne. Mais la crise chez les Métis se poursuit. Le gouvernement canadien ne reconnaît pas le gouvernement provincial de Louis Riel et l'oblige à s'exiler. Au cours des années suivantes, les Métis reçoivent l'appui des Amérindiens de l'Ouest, eux aussi menacés par la colonisation. Mais les forces combinées des Métis et des Amérindiens ne peuvent résister aux soldats bien mieux armés et transportés sur les lieux par chemin de fer.
1871 La Colombie-Britannique se joint elle aussi à la Confédération, mais à la condition qu'un chemin de fer transcontinental soit construit dans les dix ans pour la relier aux provinces de l'est du pays.
1873 La compagnie du chemin de fer du Grand Tronc modifie son réseau selon les normes américaines.

Les roues et les systèmes de suspension de ses 3000 wagons sont donc remplacés, 150 locomotives supplémentaires sont construites, et 800 wagons s'ajoutent à sa flotte. Durant la nuit du 4 octobre, 1510 travailleurs modifient la taille de 1474 kilomètres de rails.
1876 D'une longueur de 1100 kilomètres, le tout nouveau chemin de fer Intercolonial (Intercolonial Railway) relie la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick au Québec et à l'Ontario.
1881 Fondation de la compagnie du Canadien Pacifique, à Montréal, par un groupe d'hommes d'affaires d'origine écossaise : Donald Smith, George Stephen et Richard Bladworth Angus.
1882 Le 24 juillet, découverte du col Rogers qui permettra de traverser les Rocheuses et la chaîne de Selkirk. À 1330 mètres d'altitude, les avalanches mortelles pousseront le Canadien Pacifique à construire, en 1916, le tunnel Connaught, long de huit kilomètres.

La compagnie du Grand Tronc fusionne avec la Great Western Railway, de Hamilton, en Ontario.
1883 Le Canadien Pacifique commence à construire ses propres locomotives à vapeur, puis ses propres voitures. L'entreprise devient ainsi la deuxième à œuvrer dans le transport des voyageurs dans tout le continent, après la Pullman Company de Chicago, en Illinois.
1886 Un premier train traverse le Canada. Il part de la gare Dalhousie, à Montréal, et arrive à Port Moody, à 20 kilomètres de la petite localité de Granville, qui devient par la suite Vancouver. L'année suivante, on construit la première gare à Vancouver, qui deviendra rapidement le principal port de mer de l'Ouest canadien.
1912 Création du chemin de fer du Grand Tronc Pacifique. Il lie Winnipeg, au Manitoba, à Prince Rupert, en Colombie-Britannique. Il fait ainsi concurrence à deux autres chemins de fer transcontinentaux : le Canadien Pacifique et le Canadian Northern.
1914 Le 18 août, lors d'une session spéciale de la Chambre des communes, le Parti conservateur et le Parti libéral acceptent le principe de la participation canadienne à la Première Guerre mondiale.
1916 Le développement ultra-rapide des chemins de fer pousse plusieurs entreprises au bord de la faillite. Le gouvernement fédéral les nationalise et crée le Canadien National. Par une série d'actions, de 1916 à 1923, le gouvernement fédéral prend le contrôle du Grand Tronc pacifique, du Canadien Nord et du Grand Tronc, les fusionne avec l'Intercolonial et le National Transcontinental, qui sont déjà nationalisés, et crée la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada, couramment appelée le Canadien National (le CN).
1939 Le 3 septembre, l'Angleterre et la France déclarent la guerre à l'Allemagne. Le Canada emboîte le pas une semaine plus tard, plus de deux ans avant les États-Unis. Comme ce fut le cas lors de la Grande Guerre, le quai 21 (« Pier 21 ») de Halifax est la porte d'entrée pour les soldats et les immigrants qui viennent massivement d'Europe pendant et après la guerre. De là, ils prennent le train pour diverses destinations du pays.
1950 Après la Seconde guerre mondiale, le transport ferroviaire de personnes subit un déclin partout en Amérique du Nord, au profit de l'automobile et de l'avion.
1968 Image du turbo trainLancement du Turbo Train, un train avec turbo réacteur construit par les usines Pratt & Whitney (United Aircrafts), à Longueuil. Son allure est futuriste mais il est retiré en 1981, suite à d'innombrables ennuis mécaniques. On le remplace par les trains LRC.
1977 Étant donné que les sociétés Canadien National et Canadien Pacifique abandonnent progressivement leurs services voyageurs depuis les années 60, le gouvernement fédéral décide de créer la société VIA Rail, inspiré par la création de l'entreprise américaine Amtrak, six ans plus tôt.
1981 Mise en service du premier TGV français, entre Paris et Lyon. Il atteint une vitesse de 260 km/h, ensuite relevée à 270 puis à 300.
1994 La SNCF (Société nationale des chemins de fer français) inaugure l'Eurostar qui relie Paris et Londres en 3 heures par le tunnel sous la Manche.
1995 Le CN devient une entreprise privée. Le 17 novembre, les actions du CN ont commencé à se négocier à la Bourse de New York sous le symbole CNI et à la Bourse de Toronto sous le symbole CNR.
2000 En novembre, la société américaine Amtrak met en service son premier train à grande vitesse, l'Acela. Il effectue le trajet de Washington à New York en deux heures vingt-six minutes. Plus tard, il effectue le trajet New York-Boston, dépassant la vitesse de 225 km/h.
2006 Première nord-américaine, VIA Rail met à la disposition de ses voyageurs, la technologie Wi-Fi (service de connexion Internet sans fil).